• Post category:Brésil
  • Post last modified:26/09/2020

Tu as déjà entendu parler du Nordeste du Brésil? C’est une région encore assez méconnue du tourisme de masse (ça dépend bien sûr des endroits).

Certains villages ou petites villes ne sont pas si « faciles » d’accès parfois. Ça permet heureusement de préserver ces endroits pour un tourisme plus « responsable » et plus « naturel » aussi je dirais.

C’est une région que j’affectionne particulièrement et où j’ai passé mes trois premiers mois pendant mon tour d’Amérique du Sud.

J’y ai aussi trouvé une famille de coeur dans l’état du Ceara et vécu des expériences et rencontres inoubliables. C’est une région plus modeste que le sud mais aussi où les gens y sont particulièrement accueillants et chaleureux.

Je te laisse donc découvrir mon itinéraire de 3 mois sur toute la côte et 5 coups de coeur en partant de Sao Luis jusqu’à la Chapada Diamantina. Tu pourras choisir ce qui te plaît le plus en fonction du temps que tu as, ton budget, la saison et tes goûts bien sûr.

Combien de temps pour visiter le Nordeste du Brésil?

Bien sûr tout dépend du temps que tu as, ce que tu veux faire et d’où tu commences ton voyage.

Par contre je te dirais quand même de prévoir au minimum du minimum 2 semaines pour pouvoir profiter et ne pas devoir courir dans tous les sens pour les transports.

Si tu veux aller de Sao Luis à Salvador de Bahia en passant par certaines des étapes que je te propose plus bas, il faudra quand même prendre en compte les trajets.

Tu auras beaucoup de bus ou « topiki »(minibus) à prendre pour faire un trajet entre un lieu et un autre. Je te parle plus bas comment se déplacer dans le Nordeste au Brésil.

Si tu ne peux pas comme moi y rester 3 mois (oui, j’ai pris mon temps… ahahah!), le mieux c’est de pouvoir prévoir 1 mois car déjà rien que pour la Chapada Diamantina, ça vaut vraiment le coup d’y passer une semaine.

Quand partir visiter le Nordeste du Brésil?

Concernant la météo, c’est la région la plus aride du Brésil.

La saison des pluies va de Janvier à Juin en gros (sachant que les température moyennes sont d’environ 30 degrés).

Je te conseille de partir les mois de  Juin/Juillet/Août ce qui te permettra de voir les lagunes des Lencois Maranhenses remplies.

Les saisons hautes sont Déc/Jan/Fév et Juillet/Août et je te conseille de les éviter si tu le peux. Ton séjour sera plus agréable et aussi moins cher.

Moralité de l’histoire si tu as la possibilité de choisir pars en Juin!

Que faire dans le Nordeste du Brésil? 5 Coups de Coeur

Si je devais choisir aujourd’hui un circuit dans le Nordeste du Brésil mais que je ne pouvais pas y passer trois mois comme je l’ai fait, voilà ce que je choisirais. Ça de donnera une idées des meilleures choses à faire (selon moi bien sûr).

Tu peux donc arriver par exemple à Sao Luis ou Salvador de Bahia et faire le trajet dans un sens ou dans l’autre et découvrir ces coups de coeur. Je te détaille plus bas tout mon trajet.

1. Lencois Maranhenses

Le parc des Lencois Maranhenses est une petite merveille naturelle à découvrir dans le Nordeste du Brésil. Les lagunes qui se forment au milieu de ses dunes donnent un paysage qui ressemble à des « draps » (d’où le nom de Lencois qui signifie « draps » en portugais). Je te conseille de loger dans le petit village d’Atins et d’y faire une balade à cheval.

2. Morro Branco

Morro Branco c’est un petit village sur la côte où peu de touristes se rendent. Et pourtant…ces falaises aux différentes couleurs paraissent sorties d’une autre planète. Je te conseille d’aller t’y balader seul(e) le matin tôt pour pouvoir être privilégié(e) et ne pas avoir le bruit des buggys sur la plage.

3. Pipa

Ahhhh Pipa!! Plage, Surf, Yoga, Farniente et Fiesta…. C’est ce qui défini le mieux cette petite station balnéaire. Tu peux y apprendre à surfer, faire du yoga et bien sûr profiter des nombreuses plages qui sont toutes différentes.

Tu peux aussi y apprendre à danser le « forro » (danse du nordeste). T’inquiète pas c’est pas bien compliqué et puis comme dans toute l’Amérique latine les habitants te montreront comment faire.

4. Salvador de Bahia

Salvador de Bahia est ma ville préférée du Nordeste du Brésil.

Pourquoi?

Elle est vivante, culturelle, historique et pittoresque. Un cocktail assez équilibré qui représente très bien cette belle région brésilienne.

5. La Chapada Diamantina

Je termine par un immense coup de coeur et une belle surprise de mon séjour au Brésil mais aussi d’Amérique du Sud.

Si t’aimes les cascades, la nature et le trekking, la Chapada Diamantina sera parfaite pour toi pour allier détente, sport et découvertes.

Itinéraire de 3 mois dans le Nordeste du Brésil

Si tu veux en savoir plus sur le nordeste du Brésil et découvrir tous les endroits où je me suis arrêtée et toutes les belles découvertes que j’ai pu faire, je te détaille ici mon itinéraire de toute la côte. Ça te donnera peut-être d’autres idées d’étapes si tu as un peu de temps devant toi.

Je t’encourage toujours à rester plus longtemps dans un endroit. Comme ça tu peux t’imprégner de la culture, la musique, la gastronomie pour vraiment ressentir ton voyage.

Ralentir te permet de ne pas aller seulement d’un point A à un point B et voir des choses mais de ressentir vraiment et « rencontrer » le pays et ses habitants.

Bien sûr ce n’est pas toujours faisable, mais c’est intéressant je trouve de se poser la question. Et si je ne voyais pas telle ou telle chose mais que je profitais de cet endroit où je me trouve? Trêves de bavardages, revenons à nos moutons.

Sao Luis

Je suis arrivée au Brésil à Sao Luis après une transatlantique de deux semaines en bateau-stop et j’ai donc pu découvrir cette ancienne ville coloniale (assez rapidement je dois dire).

Pêcheur à Sao Luis

Les Lencois Maranhenses

Je t’en parlais plus haut c’est vraiment l’un de mes plus gros coups de coeur d’Amérique du Sud (ouais carrément). C’est un endroit calme, posé et où la vie ralentit naturellement. Une ballade à cheval dans les dunes des Lencois Maranhenses te permet vraiment d’apprécier ce somptueux parc national.

Lagune laiteuse

Le Delta de Parnaiba

La richesse de la biodiversité du Delta de Parnaiba est assez impressionnante bien qu’à part les locaux personne ne m’en avait parler. Ça vaut le coup d’y faire un tour pour sa faune et l’île Ilha do Caju.

Dans une barque sur la rivière

Camocim

Je suis ensuite descendue plus au sud encore vers Camocim et ses jolies plages qui sont aussi très longues. De quoi se baigner et profiter du littoral et d’un peu de farniente au soleil. C’est aussi ça le Nordeste brésilien.

Plage de Camocim

Ubajara et Graça

J’ai eu la chance de vivre pendant deux semaines dans une famille brésilienne qui m’a gentiment accueillie parce qu’ils sont simplement content de rencontrer une étrangère et lui faire découvrir leur culture. Ça a été clairement l’une de mes plus belles expériences de voyage.

Au passage, j’en ai appris un peu plus sur la culture et la gastronomie, j’ai découvert le parc national d’Ubajara, j’ai fait une conférence devant 200 lycéens et j’ai maintenant une famille brésilienne.

Conférence dans un lycée

Jericoacoara

L’étape suivante de mon itinéraire à été le village un peu « hipster » de Jericoacoara où tu peux profiter des plages, de faire du surf et de faire la fête tranquille les pieds dans le sable.

Pedra Furada

Morro Branco

Après « Jeri », je suis arrivée à Morro Branco. Bien que ce soit un tout petit village assez méconnu, j’ai adoré cet endroit pour le plaisir de me retrouvée seule au milieu de falaises aux couleurs ocres. Il n’y a quasiment que ça à y voir et aussi de belles plages avec des vagues assez fortes: franchement ça valait la peine de faire un petit arrêt.

Falaise de Morro Branco

Canoa Quebrada

Je suis ensuite allée à Canoa Quebrada où j’ai fait un volontariat d’une semaine avec workaway. J’ai découvert le village assez rapidement mais la plage est encore une fois longue, agréable et donne droit à de superbes levers et couchers de soleil.

Plage de Canoa Quebrada

Pipa

Ensuite, je suis arrivée à Pipa qui est une station balnéaire déjà un peu plus grande. C’est une petite ville où tu trouveras des bars, des restos et des boîtes. Pour autant, ça m’a pas trop dérangé car c’était animé sans que ça soit invivable.

Sur toute cette partie de la côte, tu as pleins de plages différentes dont une où tu peux voir et nager avec des dauphins. Ça n’a malheureusement pas été mon cas, mais tu peux aussi apprendre à surfer car c’est un super spot pour débuter.

J’y suis restée deux semaines surtout pour ce que je considère être le meilleur hostel où j’ai logé en Amérique du Sud.

Praia Minas

Olinda et Recife

Je suis partie en stop de Pipa jusqu’à Olinda que j’ai visiter rapidement même si la ville est très jolie avec ses églises et bâtiments au style colonial. Recife n’est pas spécialement jolie même si elle permet aux intéressés d’en apprendre un peu plus sur la culture et surtout sur l’art et la musique très présente au Brésil.

Bâtiments coloniaux

Porto de Galinhas

Un peu ma déception de ce voyage au Brésil. Porto de Galinhas est un spot vraiment très touristique où l’on te fait payer pour t’emmener à 25 mètres du bord et « courir » après de pauvres poissons pour que l’on te tire le portrait sous l’eau.

Tu l’auras compris ce n’est pas ma tasse de thé. Par contre, il faut avoué que l’eau est vraiment cristalline et que du coup c’est très agréable de s’y baigné.

Plage de Porto de Galinhas

Japaratinga

Un petit village perdu sur la côte du Nordeste avec une plage magnifique. C’est un endroit vraiment pas connu pour le coup et c’est ce qui fait tout son charme.

Par contre, si tu n’as pas vraiment envie d’être seul(e), comme moi le jour de mon anniversaire par exemple ahahah, c’est peux être à prévoir quelques jours plus tard ou plus tôt.

Si au contraire, tu as envie de bouquiner à la plage sans personne qui vienne t’embêter, je dirais que c’est le parfait endroit.

Plage de sable fin

Maceio

J’arrive à Maceio donc pour mon anniversaire mi-avril et j’y rencontre une argentine et une brésilienne avec qui on sort boire un verre: Ouf…sauvée! J’aurais au moins trinqué avec deux inconnues :).

C’est une bonne ville où faire étape avant d’arriver à Salvador car elle n’est pas trop grande donc moins dangereuse et tu peux y trouver tout ce dont tu as besoin.

Église

Salvador de Bahia

J’arrive enfin à Salvador de Bahia et je ne suis pas déçue! Tout le monde te diras que c’est une ville dangereuse. Oui c’est le cas mais en prenant tes précautions, il n’y a pas de raisons qu’il t’arrive quoique ce soit.

J’ai adoré cette ville pour son atmosphère enjoué, musicale et culturelle. J’ai tendance à préférer les montagnes et plages aux villes mais Salvador est un peu un « incontournable » si tu veux comprendre un peu plus la culture du nordeste mais aussi l’histoire afro-latino.

Rue principale du Pelourinho

La Chapada Diamantina

J’arrive vers la fin de mon visa de trois mois au Brésil. Je termine par une pépite avant ma dernière étape jusqu’à Belem et la remontée de l’Amazone. Cette pépite ou plutôt ce diamant c’est la Chapada Diamantina: un écrin de nature et un paradis du trekking dans l’état de Bahia.

Si t’aimes randonner, tu peux pas manquer ça. Cascades, montagnes, faune, flore, bassins et rivières… il y a tout à la Chapada!

Tres Irmaos au coucher de soleil

Quel budget prévoir pour ton voyage?

Bien sûr lorsqu’on parle budget, c’est toujours un peu compliqué car ça dépend de comment tu voyage, combien de temps tu restes, où tu dors, tes activités, si tu prends plutôt des tours ou bien si tu te débrouilles seul(e).

Essaye d’éviter les saisons hautes où les prix peuvent parfois doubler.

Ces chiffres ne sont là que pour te donner une idée des choses basiques que tu vas payer comme le logement, les repas, un Caïpi (et oui il faut en profiter, ils les font tellement bien) et les trajets bien sûr. Je n’y inclus pas les éventuels vols que tu prendrais.

Tout ça sachant qu’avec la crise économique liée au coronavirus, le real (devise brésilienne) a été fortement dévaluée donc la vie est encore moins chère pour celui ou celle qui voyage avec des euros.

Hostel: ~ 30/40 Reais par nuit dans un dortoir

Chambre double(hôtel): ~ 90/120 Reais

Repas: ~ 15/20 Reais

Snack: ~2/4 Reais

Tu as beaucoup de possibilité de snack au Brésil qui te permette de manger sur le pouce dont la « coxinha » (croquette de poulet). Attention aux kilos par contre car il y a beaucoup de choses frites et j’en ai fait les frais après trois mois à mal manger…

Tapioca: ~ 5/8 Reais (galette à base de farine de manioc)

Transport: ~ 230 Reais (exemple de long trajet en bus entre Salvador et Fortaleza)

Caïpirinha: ~ 8/10 Reais

Bière: ~ 7/8 Reais

Ça te donne au moins une idée mais si entre temps ces prix ne sont plus d’actualité, n’hésite surtout pas à me le faire savoir et je rectifierai tout ça avec plaisir.

 

Comment se déplacer dans le Nordeste du Brésil?

Je te conseille pas forcément de voyager avec une voiture de location au Brésil surtout si tu es seul(e). Bien sûr ça se fait et en famille par exemple ça vaut peut-être plus le coup.

Pour deux raisons principales: tu peux facilement te faire voler et la police peut parfois te mettre des amendes pour tout et n’importe quoi.

En ce qui concerne le stop, ça, c’est bien sûr au bon vouloir de chacun sachant que c’est pas le pays le plus sûr où en faire mais bon… J’ai remonté 1000 km de route pour rejoindre Belèm toute seule et les camionneurs sont toujours prêts à t’aider donc c’est à toi de voir.

Tout le monde m’a dit que j’étais folle de faire ça, comme en Colombie, comme en Patagonie… Et pourtant je ne regrette rien du tout. Je ne minimise pas les risques mais choisis en conscience ce mode de voyage.

Il reste donc le bus qui est quand même la meilleure option je pense car le réseau au Brésil est très bien organisé. Il y a beaucoup de différents horaires dans une journée pour la même destination.

1. Passeport obligatoire

Garde toujours ton passeport sur toi avant d’aller au Terminal de bus car il te sera quasiment toujours demander pour ta réservation.

2. Faire marcher la concurrence

Avant d’arriver au terminal repère sur internet les compagnie de bus qui font le trajet que tu veux. Quand tu arriveras au terminal les « vendeurs » te sauteront dessus pour remplir les bus mais c’est pas toujours le trajet le moins cher ou le plus direct.

Ensuite, va aux différents guichets pour trouver le meilleur rapport/qualité/prix disons.

3. Réservation sur place

En général, tu pourras réserver en ligne les plus longs trajets. Certains, plus petits, ne seront pas en ligne et tu devras donc être sur place pour les prendre.

Je réserve toujours sur place pour avoir plus de flexibilité dans mon voyage si je veux rester plus longtemps quelque part. Il m’est arrivé très rarement qu’il y ait plus de places et que je doive attendre. Mais encore une fois tout dépend de comment t’aimes t’organiser.

Trajets importants en Bus

Sao Luis – Barreirinhas (Lencois Maranhenses): Bus d’environ 6h

Barreirinhas – Jericoacoara: c’est le trajet le plus compliqué car c’est une succession de différents transports que je t’explique sur les articles à propos de Parnaiba et aussi de Jericoacoara.

Jericoacoara – Fortaleza: Bus d’environ 6h

Fortaleza – Pipa: Bus entre 10 et 13h (d’où l’intérêt de s’arrêter ou bien de prendre un bus de nuit ou même un vol)

Pipa – Recife: Bus d’environ 7h

Recife – Salavador de Bahia: Bus d’environ 10h

Salvador de Bahia – Chapada Diamantina: Bus d’environ 7h

Nordeste du Brésil: Conclusion

En bref, c’est une région encore pas trop connue qui vaut vraiment le détour. Tu as des sites vraiment exceptionnels entre cascades, plage, dunes et lagunes. C’est vraiment un de mes endroits préféré sur cette terre.

J’espère que cet article sur le Nordeste du Brésil t’a plu et t’as servi pour préparer ton voyage.

Tu peux retrouver d’autres conseils et récits sur mon voyage de 6 mois en Colombie mais aussi sur ma traversée de l’Atlantique en bateau-stop.

Hésite pas à me poser des questions ou suggestions dans les commentaires (là en dessous) ou bien sur mon insta

Invitation à Épingler sur pinterest
Épingle Nordeste du Brésil
Tu as aimé cet article ? Hésite pas à lui laisser une note!
[Total: 1 Average: 4]

Cet article a 4 commentaires

  1. melanie

    Salut 🙂 Ton article m’a fait voyager dans une région que je connais absolument pas. Tes photos sont sublimes ! Je vois qu’on a presque la même façon de voyager, lentement et en s’imprégnant des lieux. J’imagine que ton portugais est super bon? Je ne suis pas allée au Brésil pour cette raison.

    1. Angel-on-Travel

      Salut!!! Merci pour ton commentaire et contente que tu aies pu découvrir un peu cette région à travers cet article. OUi lentement c’est le cas ahahahah j’étais partie pour un an un an et demi autour du monde et finalement j’ai fait trois pays ahahha mais c’est très bien comme ça et je ne regrette rien du tout! Je savais deux mots de Portugais avant d’arriver au Brésil et puis j’ai eu la chance d’être deux semaines en immersion complète dans une famille et du coup au bout de deux semaines je parlais en tout cas je comprenais et me faisais comprendre et ça a changé tout mon voyage! Tu devrais y faire un tour à l’occasion et faire comme pour l’espagnol et jsuis sûre que t’auras aucun problème!!!

  2. Charly Far Away

    Un superbe article vraiment très complet ! Dépaysement garanti lorsque l’on regarde tes photos 🙂

    1. Angel-on-Travel

      Merci! c’est gentil. Oui c’est un article assez long (d’ailleurs le plus long du blog je crois) mais il y a tellement de choses à découvrir que je me suis dit bon et bien au moins il aura tout l’info pour ceux qui veulent aller en profondeur dans leur préparation.nécessaire…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.