• Post category:Brésil
  • Post last modified:18/08/2020
Parnaiba est une petite ville de l’état de Piaui au Brésil. Elle n’est pas très connue et pourtant son Delta est magnifique de biodiversité.

De Barreirinhas à Parnaiba

Je reprends la route depuis Barreirinhas après avoir visité Atins et les superbes Lencois Maranhenses. En quittant l’auberge, je me retrouve avec le réceptionniste de celle-ci, Adolfo, qui part lui aussi vers Parnaiba. Nous profitons des paysages pour parler français et portugais et faisons une pause pour déguster un delicieux jus d’acérola!

La vie à la brésilienne

Nous arrivons à Parnaiba et passons l’après-midi et la soirée à visiter. Le lendemain il reprend la route. Et moi je vais rencontrer mon deuxième hôte couchsurfing et une amie à lui: Ravan et Leticia, deux personnes adorables.

Je passe la journée avec Leticia qui me prépare gentiment des galettes de tapioca que tout le monde mange ici. C’est un peu comme nos crêpes en France en fait.

Tapioca

Le lendemain, petite journée découverte un peu plus historique de la ville avec ma guide préférée en passant notamment par le Porto das Barcos.

Ahhhh les Cajus! Ce que nous connaissons comme noix de cajou est ici utilisé de deux manières différentes. En effet, soit on les mange comme des noix de cajou soit comme fruit si bien que rien de ne se perd et que les jus de caju sont délicieux!

Re-goûter l'Açaï

Puis, il est temps de regoûter l’açaï. C’est un fruit qui ressemble au cassis et qui vient d’un palmier. J’adoreeeeeeeeee ça et pour t’expliquer c’est un fruit  qui est en général congelé en purée et que l’on déguste avec tout un tas de choses sucrées. C’est délicieux!

Un jour de plus à étudier et l’évolution va vite en portugais grâce à une prof très patiente et attentionnée.

Explorer le Delta de Parnaiba

Le troisième jour commence par mon départ vers le delta pour essayer de trouver une excursion. Je prends donc un bus qui m’amène jusqu’au Porto dos Tatus. J’y trouve un bateau qui m’emmène sur l’île das Canarias. De là-bas, je trouverais peut-être un pêcheur pour m’emmener voir les animaux du delta.

Je découvre à nouveau un petit paradis perdu au milieu du delta et très peu fréquenté des touristes en cette saison.

J’ai surtout apprécié la petite « Casa do Caboclo » au bord de la plage. Au menu: Jus deMaracuja (fruit de la passion, mon préféré) et Casquinha de carangejo(crabe préparé: une spécialité de la côte du Nordeste du Brésil). Et en dessert: Doce de Caju(douceur de cajou).

Le pêcheur vient me chercher à marée haute. Nous partons pour deux heures à essayer d’observer des animaux et à explorer les « Igarapes ». Ce sont de petits canaux formés entre les fleuves qui se déversent dans le delta.

Nous nous arrêtons pour récupérer les paniers à crevettes mais la pêche n’est pas bien fructueuse.

En revanche, nous pouvons observer d’abord un grand iguane perché dans le haut d’un arbre. Puis les deux sortes de macaques du delta: Guariba et Prego. Quel bonheur de voir les animaux dans leur milieu naturel. Par contre, ce que j’aime moins ce sont les moustiques et toutes les petites bêtes rampantes et volantes qui existent dans la région. Les petits alligators et serpents sortant surtout la nuit, je suis épargnée!

Ensuite, Il est temps de rentrer à Parnaiba après un arrêt sur une joli dune et un ciel magnifique!

Puis direction Camocim, pour la suite de la « Route des Émotions » comme on l’appelle, où la famille d’un ami nous héberge pour le week-end.

Invitation à Épingler sur pinterest
Delta de Parnaiba
Tu as aimé cet article ? Hésite pas à lui laisser une note!
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.