• Post category:Colombie
  • Post last modified:19/08/2020

Envie de visiter le désert de la Guajira et rencontrer la communauté Wayuu? Récit de 3 semaines entre plage, dunes, couchers de soleil sublimes et kitesurf!

Tout d’abord, le désert de la Guajira, c’est la région la plus au nord de la Colombie, mais aussi de tout  le continent sud-américain avec au sud la frontière avec le Vénézula.

Comment aller visiter le désert de la Guajira?

Nous partons le matin même en auto-stop depuis Minca, mais il est aussi possible de prendre un bus depuis Santa Marta bien sûr. Cependant, une fois de plus nous arrivons avant le bus.

Arrivée à RIohacha

Nous arrivons d’abord à Riohacha à l’hostel Bona Vida que je recommande. Il est très bien organisé, propre et le personnel est très sympathique. Nous passons notre dernière vraie journée et soirée ensemble avec Anne, car nous partons le lendemain pour le désert de la Guajira. Anne a réservé un tour et moi je vais rester faire un volontariat avec workaway dans une école de kitesurf/hostel à Cabo de la Vela. Le lendemain matin les au-revoirs sont difficiles et rapides, malgré que nous nous revoyons le soir très brièvement.

Retour sur le mois et demi que nous venons de passer et sommes tristes de nous quitter. C’est aussi ça le voyage: rencontrer des gens merveilleux à qui on doit parfois dire au revoir mais nous nous reverrons, j’en suis certaine. Nous avons passé tellement de bons moments ensemble et tellement appris sur nous mêmes aussi. Alors, pour tout cela: merci! A huge thank you until we see each other again!!!

Riohacha - Uribia

Je prends ensuite un taxi collectif à Riohacha (trouvé grâce à mon hostel) pour 15000 pesos qui m’emmène jusqu’à Uribia en environ 1h/1h30 de route.

Uribia - Cabo de la Vela

Puis, un 4×4 encore en réparation quand nous arrivons qui nous emmène jusqu’à Cabo de la Vela (Cap de la voile) pour 20000.

En arrivant à Uribia le 4×4 est encore en réparation … mais avec un peu de patience tout s’arrange et nous voilà partis.

Le désert est très beau mais malheureusement, de nouveau ponctué d’endroits où le plastique fait des ravages.

Que visiter et faire à Cabo de la Vela?

Dormir dans les chinchorros

Nous arrivons assez rapidement à Cabo de la Vela où le chauffeur me dépose devant ma nouvelle maison pour les deux prochaines semaines: Eoletto. L’hostel est un peu retiré du village et c’est vraiment magnifique. Je dors dans un « chinchorro »: de grands hamacs très confortables de la région. Donc petit conseil, si vous avez la place, l’argent et l’endroit où le poser chez vous faites vous plaisir: je regrette de ne pas en avoir acheter un.

Contempler le ciel

La première semaine, je profite de ce magnifique endroit seulement à regarder les kitesurfeurs passer et repasser. Les couchers de soleil sont plus beaux les uns que les autres. Je me familiarise avec le bar, prends des cours de planche à voile, fais des siestas dans mon chinchorro. J’admire le lever du jour ainsi que le ciel étoilé magnifique auquel nous avons droit chaque soir. Que demander de mieux? C’est tellement paisible!

Visiter le Pilon de Azucar

Ensuite, je pars à pied jusqu’au Pilon de Azucar pour voir un superbe coucher de soleil et une très belle vue sur le désert.

Admirer le coucher du soleil depuis le phare

Quelques jours plus tard, je pars voir le coucher de soleil au Faro avec Ada(une autre volontaire).  Le phare se trouve à environ une demi heure de marche de l’hostel donc 40 min de Cabo de la Vela. Ça en vaut vraiment la peine.

Visiter la Cueva del Diablo et le plage Ojo del agua

Nous partons aussi explorer les alentours comme la Cueva del Diablo et la plage Ojo del Agua en faisant une jolie randonnée sur la côte. Le paysage est très lunaire et sec. Il est donc indispensable de prévoir de l’eau, de la crème solaire, une casquette. N’oublie pas Maps.me(une de mes applications préférées) qui te permettra de te repérer. Cette petite randonnée vaut vraiment le coup. Avec du temps devant toi, un peu de sens de l’orientation(ou maps.me) et un esprit un peu aventurier, cela se fait sans problème.

Il est possible d’y accéder aussi en scooter. Avec l’aide de ton hébergement, tu pourras trouver quelqu’un qui t’y emmène pour pas très cher.

Assister à un championnat de kitesurf

Un championnat de kitesurf pour les jeunes a lieu le même jour et c’est très impressionnant à quelle hauteur ces petits bouts peuvent s’envoler.

Apprendre à faire du kitesurf et être au contact de la communauté Wayuu

Enfin, l’ambiance au bar est très sympa et tranquille. Les Wayuus (communauté indigène qui vit dans le désert de la Guajira) sont tellement adorables. Si bien que je m’attache beaucoup à la famille dEduardo(qui travaille à l’école de surf).

Les femmes confectionnent des bracelets et des sacs et les hommes sont souvent pêcheurs et joueurs de foot…ou prof de kite-surf.

J’en profite pour apprendre un peu la guitare mais aussi chanter avec Svetlana, quand elle ne me donne pas un cours de kitesurf.

Car oui, Cabo de la Vela est un endroit très prisé des kite-surfeurs aussi bien débutant qu’expérimentés. Il y a un vent constant, une grande baie d’eau claire sans vagues et sans rochers: ce qui en fait un spot idéal. Même si c’est une activité sportive assez chère. Cabo de la Vela est bien moins cher que d’autres spot à travers le monde.

Différentes écoles proposent des cours aussi bien dans le centre qu’à l’hostel Eoletto où j’ai effectué mon volontariat. Profites-en! C’est difficile au début, mais la sensation de glisse est extraordinaire.

Dernière soirée ensemble avec toute l’équipe avant notre départ. J’aurais vraiment passer de bons moments pendant ces presque trois semaines. J’ai beaucoup appris et rencontré des personnes vraiment géniales! Merci Etto, Paula et Paulita!

Punta Gallinas

Cabo de la Vela - Punta Gallinas

Départ à 5h du matin pour Punta Gallinas accompagnées d’un magnifique lever de soleil sur Cabo. Finalement, c’est fatiguées mais heureuses que nous y arrivons après 2h30 de jeep et 5 minutes de bateau.

Faro de Punta Gallinas et les dunes de Taroa

À notre arrivée, nous partons avec un autre chauffeur et une autre jeep pour visiter les alentours. Nous allons jusqu’au phare de Punta Gallinas et nous baignons aux dunes de Taora. Puis, nous dormons une dernière nuit en hamac.

Retour vers Palomino

Le lendemain, il est déjà temps de repartir et nous rentrons en 4×4 jusqu’à Riohacha et reprenons un bus direction Santa Marta. Je m’arrête un peu avant Santa Marta pour visiter Palomino: un joli petit village un peu hipster/vegan entre mer et rivière. Vous pouvez descendre la rivière avec une bouée pour 40000 pesos. Je ne l’ai pas fait même si tout le monde me l’a conseillé mais j’ai plutôt profité de la plage et de la rivière pour me reposer.

Je pars ensuite pour visiter Bucaramanga de nuit: je dis au revoir à la côte Caraïbes et à ses belles plages.

Invitation à Épingler sur pinterest
Épingle sur le désert de la Guajira
Tu as aimé cet article ? Hésite pas à lui laisser une note!
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.