Dernier épisode de cette magnifique aventure qu’à été cette transatlantique en bateau-stop. Voici le récit de nos derniers jours en mer et notre arrivée au Brésil.

Derniers jours en mer

Plus que 4 jours

08/02/2018

11ème jour de navigation: il nous en reste environ 4.

Réveil à 1h du matin: on pourrait croire que le bateau se couche sur l’eau, c’est juste une petite rafale de 30 noeuds.

Je me lève et sors sans réfléchir pour voir si tout va bien alors que ce sont des trombes d’eau qui tombent sur le bateau. Résultat: en fait tout se passe bien. Mais en 2 minutes, je suis trempée jusqu’aux os et obligée de me changer en plein milieu de la nuit. Plus tard le matin, je barre et le bateau fait une pointe à 10 noeuds.

Cette traversée n’aura pas été de tout repos tout de même. J’ai des bleus partout et oui on se tape partout sur un bateau quand on a pas l’habitude. En revanche, je suis contente d’avoir eu l’expérience de barrer et de faire des quarts de nuits.

Le bateau est solide mais c’est tellement impressionnant comme il surfe sur les vagues. C’est rassurant aussi de voir qu »en fait il s’adapte. Je lis le livre « La longue route » de Bernard Moitessier qui est parti pour un tour du monde par les trois caps. Je me dis que j’aurais fait une petite partie de ce genre de voyage. Qu’est-ce qu’on en aura appris des choses!

Premiers signes de civilisation

Vers 18h nous avons vu un porte-conteneur au loin qui nous a contourné. J’ai pu l’appeler grâce à la VHF (la radio du bateau). Cela fait drôle de voir un bateau après ce temps passé en mer.

Le moteur recharge à nouveau les batteries, c’est plutôt une bonne nouvelle même si on ne sait pas ce qui s’est passé. Nous avons évoqué le fait de faire des rondes de nuit pour vérifier que nous ne voyons pas de bateau à l’horizon afin de ne prendre aucun risque. Nous sommes ensuite montés sur le pont avec Alexis et j’ai vu quelque chose sauté hors de l’eau au loin.

Des dauphins!!!!!!!

Ils nous ont accompagné quelques minutes et quel bonheur de les contempler jouer avec le bateau en plein océan. Ils devaient être une vingtaine. J’avais déjà pu voir des dauphins jamais comme ça aussi loin des côtes. C’était notre cadeau de la journée.

Puis, nous avons de nouveau droit à un joli coucher de soleil, un bon repas et une bonne nuit de sommeil.

Changement de cap

09/02/2018

Cette nuit nous avons vu un bateau à tribord qui nous a lui aussi contourné. Je me suis ensuite réveillée quasiment toutes les heures pour voir si nous étions seuls sur l’océan. Alexis nous a préparé de bonnes crèpes ce matin aussi. Nous aurons bien mangé pendant cette traversée surtout grâce à la créativité de Guy pour nous préparer de bons repas. Nous avons pris la décision de nous diriger vers Sao Luis plutôt que vers Belém pour des raisons concernant le vent et un temps de navigation moins long. C’est fou nous sommes déjà presque arrivés, le temps passe si vite. J’aurais aimé profiter encore un peu plus de cette immensité.

Nous avons également hisser un pavillon juste pour faire un petit clin d’oeil à la Réunion et avons de nouveau eu droit au ballet de dauphins ce soir. Quel bonheur!

Passage de l'Équateur

10/02/2018

12ème jour en mer. Il est 9h du matin et nous venons de passer l’équateur.

Coordonnées GPS: 0° 9.772′ S – 43° 46.053′ W

Réveillée environ six fois dans la nuit pour vérifier que nous n’étions pas près d’un autre bateau. J’ai fini ma nuit dehors avec le lever du jour et un oiseau qui est venu me dire bonjour. J’adore le matin sur le bateau. Le lever du jour est tellement paisible.

Aujourd’hui, nous nous occupons de réparer l’annexe (petit bateau avec lequel on se rend à terre). Nous devons bien la nettoyer, trouver et réparer un petit trou et aussi la recoller à un endroit où elle prend l’eau pour qu’elle soit utilisable à notre arrivée. C’est le seul jour qui nous aura permis cela car le temps est beau et la mer est plus calme.

Nous avons ensuite dégusté le cassoulet maison de Guy puis nous avons pêché deux bonites. Guy a pêché le premier poisson et moi le deuxième.

Réparation de l'annexe

Aujourd’hui, nous nous occupons de réparer l’annexe (petit bateau avec lequel on se rend à terre). Nous devons bien la nettoyer, trouver et réparer un petit trou et aussi la recoller à un endroit où elle prend l’eau pour qu’elle soit utilisable à notre arrivée. C’est le seul jour qui nous aura permis cela car le temps est beau et la mer est plus calme.

Nous avons ensuite dégusté le cassoulet maison de Guy puis nous avons pêché deux bonites. Guy a pêché le premier poisson et moi le deuxième.

Terre en vue!

Les côtes ne sont plus très loin et nous apercevrons bientôt la terre…

Dimanche 11 Février 2018

TERRE!!!!

Nous avons fait des tours de garde cette nuit à nouveau. Enfin, nous nous sommes levés à tour de rôle pour voir si tout se passait bien. Nous verrons bientôt la terre distinctement. L’aventure de la traversée s’achèvera pour laisser place à une nouvelle: la découverte du continent sud-américain.

Le bateau est prêt avec le pavillon français hissé. Nous avons de nouveau un peu de travail sur l’annexe. C’est finalement une grande partie que nous aurons à recoller mais n’avons pas assez de colle sur le bateau pour le faire.

Un énorme bateau nous fait comprendre que nous sommes sur son chemin et que l’on doit bouger. J’ai l’impression qu’un bâtiment entier s’élève à côté de nous tellement le bateau paraît immense.

Puis, une altercation sûrement due à notre fatigue et à notre arrivée proche au Brésil. Après communication, tout rentre dans l’ordre et nous sommes très proche de la côte.

 

 

Nous faisons un premier mouillage en face d’une plage et Guy ouvre le CHAMPAGNE!

Nous avons traversé l’Atlantique en voilier!

Célébration de l'arrivée avec un champagne

La suite du voyage se fera par la terre à commencer par le Carnaval de Sao Luis dans le Nordeste du Brésil.

Tu as aimé cet article ? Hésite pas à lui laisser une note!
[Total: 0 Average: 0]
  •  
  •  
  •  
  •  

La publication a un commentaire

  1. Merci beaucoup Thierry! Tout va bien merci toujours au Brésil j’apprends le portugais un peu plus tous les jours ainsi que de vivre avec les brésiliens. Il faut juste faire attention à ne pas prendre des kilos car on mange beaucoup ici! Je vous embrasse merci pour tous vos messages!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.